Connaissance de soi : 5 ateliers à faire en classe ! (Collège & Lycée)

La connaissance de soi est un pilier de la pédagogie Impala. Pour trouver des réponses à ses questions et se projeter dans le futur, un jeune adolescent doit d’abord savoir qui il est. La bonne filière, la bonne formation, c’est avant tout celle qui nous correspond.

Ainsi, nous invitons les élèves à faire un travail d’introspection dès la 4e, afin d’arriver en fin de 3e avec une première base.

Pour aider les élèves à apprendre à se connaître, nous avons créé 5 ateliers à faire en classe ou à la maison. Ces ateliers ont été conçus pour être espacés dans le temps. La connaissance de soi demande de prendre du recul et faire évoluer sa réflexion, notamment dans un âge de quête identitaire.

Les ateliers sont conçus pour durer en moyenne 45 minutes. Vous pouvez aller plus ou moins vite selon le niveau des élèves et les notions sur lesquelles vous souhaitez mettre l’accent.

L’objectif de ces ateliers :

  1. Identifier ses compétences.
  2. Analyser ses passions.
  3. Découvrir ses qualités et travailler sur l’estime de soi.
  4. Découvrir ses valeurs à l’aide de dilemmes.
  5. Construire un projet à partir de son quotidien.

Tous ces éléments permettront aux élèves d’apprendre à se connaître d’une part, mais aussi de justifier leurs choix et argumenter en faveur de leur projet d’orientation. Par exemple, lors du grand oral au baccalauréat.

Téléchargez nos ressources sur la connaissance de soi en PDF :

1. Identifier ses compétences pour apprendre à se connaître.

Dans ce premier atelier, nous amenons les élèves à réfléchir sur leurs compétences.

La première étape est de décomposer ce qu’est une compétence. On propose de commencer l’activité par un petit débat. En classe entière, les élèves vont essayer de définir ensemble la notion de compétence. L’objectif est d’introduire les termes : savoir, savoir-faire et savoir-être.

Qu'est-ce qu'une compétence ? college ressource  orientation connaissance de soi
Slide 3 – Connaissance de soi : Qu’est-ce qu’une compétence

Ensuite, à l’aide d’un exercice de Vrai ou faux, nous verrons les différences entre les différents types de compétences.

Enfin, nous demanderons aux élèves de trouver des exemples de savoirs, de savoir-faire et de savoir-être qui leur correspondent.

connaissance de soi : mes compétences personnelles (savoirs, savoir-faire et savoir-être)

Pour clôturer la séance, nous invitons les élèves à prendre du recul et à se demander en quoi il est utile de connaître ses compétences.

2. Découvrir et analyser ses passions.

Pour trouver des idées de métiers, il est naturel de partir de ses passions. Néanmoins, se poser la question « quelles sont mes passions ? » n’est souvent pas suffisant pour mieux se connaître (et construire un projet d’orientation).

Dans cet atelier, nous allons voir comment utiliser ses passions afin d’avoir des idées de métiers ou, du moins, de secteurs d’activité.

Pour cela, nous demandons aux élèves de chercher les raisons intrinsèques pour lesquelles ils aiment une passion ou une autre. Par exemple : si j’aime le voyage, je vais me demander ce que j’aime dans le voyage. Quelles en sont les raisons ? Pour me déconnecter de mon quotidien ? Pour l’aventure ? Pour découvrir de nouvelles cultures ? etc.

Dans un premier temps, nous invitons les élèves à énumérer leurs passions. Vous pouvez par exemple dresser une liste ou un nuage de points au tableau.

Atelier passion orientation scolaire

Ensuite, nous les amenons à réfléchir autour de deux passions imposées : la mode et la photographie.

Orientation scolaire : atelier connaître ses passions - exemple mode et photographie

Enfin, nous les invitons à refaire l’exercice avec deux des passions les plus citées par la classe en début d’activité.

3. Découvrir ses qualités et gagner en confiance en soi.

Dans cet exercice, nous allons pousser les élèves à lister leurs qualités et à savoir les justifier face à un recruteur.

Pour cela, nous leur demandons de choisir une ou plusieurs qualités parmi une liste proposée. Puis, ils devront définir ces qualités et justifier leurs choix avec des exemples.

Liste de qualités
connaissance de soi : réfléchir à ses qualités

Ensuite, nous avons prévu un second exercice, à faire en binôme, pour travailler sur l’estime de soi. Ainsi, par groupe de deux, les élèves devront, à l’aide d’une liste de qualités, définir celle qui correspond le plus à leur camarade, et expliquer pourquoi.

Atelier  : orientation scolaire en classe de 4e

Enfin, comme pour les activités précédentes, ils sont invités à débattre autour d’une question : « en quoi est-ce utile de connaître ses qualités ? ». Cela permet de se recentrer sur l’objectif de la séance, et de ne pas perdre le lien avec leur orientation scolaire.

Fiche ressource : orientation connaissance de soi en classe de 4e
Fiche récapitulative : Passions, qualités et compétences

4. Connaissance de soi : identifier ses valeurs à travers des dilemmes.

Il n’est pas évident de définir ses valeurs. Pourtant, il est utile de les connaître pour faire des choix. Elles donnent une grille de lecture pour répondre aux questions complexes de la vie. Elles servent de critères de choix dans son orientation scolaire et professionnelle.

Afin de travailler sur les valeurs et d’apprendre à les identifier, nous avons imaginé deux petits dilemmes.

Feuille de travail : dilemme valeur en orientation

Nous invitons les élèves à réfléchir d’abord en petits groupes (3-4 élèves maximum) avant de faire une restitution en classe entière.

Consigne dilemme

Lorsque vous créerez les groupes, n’hésitez pas à mélanger les élèves susceptibles d’avoir des avis différents sur les dilemmes, afin d’enrichir le débat.

Lors de la restitution, chaque groupe explique ses choix. Quelles ont été leurs réflexions ? Quels ont été les points de divergences ? A-t-il été facile de délibérer ? Comment se sont-ils mis d’accord ?

Pour alimenter le débat, vous pouvez poser les questions suivantes :

  • Sur quels critères vous basez-vous pour décider ?
  • Qu’est-ce qui est le plus important pour vous comme valeur ? La ponctualité ? Le respect pour les personnes âgées ? L’obéissance aux règles établies ? La solidarité ? L’ambition professionnelle ?
Liste de valeurs pour un travail de connaissance de soi

Avant de terminer la séance, individuellement, les élèves devront identifier et justifier au moins 3 valeurs importantes pour eux. Il s’agit d’un exercice de synthèse, à l’écrit. L’objectif : leur faire utiliser les éléments de réflexion écoutés et développés par les différents groupes lors de l’atelier.

5. Construire un projet à partir de son quotidien.

Dans ce dernier petit atelier, nous proposons aux élèves de partir de leur quotidien pour explorer des pistes d’orientation. Nous invitons les élèves à travailler seuls pour éviter d’être influencés ou de se sentir jugés en fonction de leurs réponses – même s’il n’y a pas de mauvaise réponse à cet exercice.

Cet atelier peut servir de conclusion au travail réalisé sur la connaissance de soi. Il est préférable d’avoir fait un ou deux autres ateliers au préalable, ou bien d’avoir travaillé sur les missions introspection de la plateforme Impala.

Connaissance de soi : quelles étiquettes pour représenter ton quotidien ?

Dans un premier temps, les élèves doivent choisir 3 éléments qui composent leur quotidien. Ils peuvent ajouter des étiquettes ou les modifier pour les rendre plus précises ou plus larges. Par exemple : football, à la place de sport.

Environnements, sujets, compétences : mieux appréhender la connaissance de soi en orientation

Ensuite, à partir de ces étiquettes, les élèves vont devoir chercher des environnements, des sujets et des compétences associés. Il s’agit d’une première étape de remue-méninges. Ils ne doivent pas hésiter à être exhaustifs à cette étape. Voici un exemple pour l’étiquette sport.

Connaissance de soi : exemple du sport

Ce n’est pas grave si certains mots se contredisent comme « collectif » et « individuel ». Le sport peut être à la fois collectif et individuel.

Connaissance de soi : hiérarchiser mes sujets

Dans un second temps, ils devront hiérarchiser ces éléments dans le but de définir des préférences. Pour les sujets, nous proposons 3 catégories :

  • Les sujets « Sens » : ce sont des sujets importants à leurs yeux, pour lesquels ils sont prêts à s’investir.
  • Les sujets « Divertissement » : ce sont des activités légères que l’élève aime faire et aimerait continuer à faire sans qu’elles ne deviennent pour autant sérieuses. Ce sont souvent des activités « refuges ».
  • Les sujets « Curiosité » : ce sont des sujets pour lesquels l’élève porte un intérêt, sans pour autant y allouer beaucoup de temps maintenant, ou dans un futur proche. Ce sont les sujets où ils sont encore dans une phase de découverte. Par exemple : « J’ai un intérêt pour l’astronomie. Je regarde quelques vidéos sur le sujet de temps en temps. J’aimerais un jour pouvoir creuser le sujet ».

Ils ne sont pas obligés de catégoriser tous les sujets qu’ils ont trouvés dans la première étape.

Ensuite, ils sont amenés à hiérarchiser de manière simple les environnements et les compétences.

Connaissance de soi : hiérarchiser ses compétences

Enfin, après avoir décomposé tous ces éléments, les élèves doivent maintenant rédiger des « projets » qui pourraient leur plaire. Un projet est composé d’un sujet sens, d’un environnement et d’une compétence (savoir, savoir-être ou savoir-faire).

Connaissance de soi : créer son projet à partir de son quotidien

En fin de séance, nous vous invitons à créer deux petits groupes :

  • Le premier groupe d’élèves présente plusieurs projets imaginés précédemment.
  • Le second essaie de trouver des idées de métiers et de formations qui pourraient convenir aux projets proposés.
Connaissance de soi  : décortiquer  son quotidien

Téléchargez nos ateliers sur la connaissance de soi pour le collège et le lycée

???? Si vous avez aimé ces ressources sur la connaissance de soi, vous aimerez probablement les prochaines. Alors, n’hésitez pas à vous abonner pour être informé de la sortie de nos prochaines ressources. Pour s’abonner : cliquez ici.

6 Comments

Add Yours →

Bonjour ,
Je suis enseignante d’éducation physique et sportive.
Je suis professeure principale d’une classe de seconde .
Je ne suis pas Psy IEN . Pourtant il nous est demandé de plus en plus de travailler sur l’orientation .
J’adore ça , mais je ne suis pas à l’aise car pas formée . Et nous n’avons pas de temps pour travailler correctement.
Vos ateliers paraissent bien ficelés et applicables facilement .
Je vais essayer de les utiliser .
Cordialement

Bonsoir
Merci pour cette illustration en terme d’animation en orientation scolaire .
cordialement

Laisser un commentaire